jeudi 5 juin 2014

Les soeurs sorcières, Livre 1 de Jessica Spotswood




Couverture de Soeurs Sorcières
 
 
 
Auteur : Jessica Spotswood
Edition : Natan
Collection :
Nombres de pages : 396
Parution livre : 4 juin 2013
Parution ebook : 30 mai 2013
Prix : entre 12 - 16 €
Thème : Fantastique, sorcellerie
 
 


 
 

Filles, sœurs et sorcières.
Trois raisons de mourir.

Cate, Maura et Tess vivent dans une Angleterre imaginaire du début du XXe siècle. À 17 ans, les femmes doivent normalement choisir entre se marier et rejoindre les ordres. Mais en plus d’être femmes, elles sont sorcières. Si quelqu’un le découvre, les Frères les enverront à l’asile ou les feront disparaître, comme toutes les autres. Depuis la mort de leur mère, Cate vit dans la peur, avec la mission de protéger ses sœurs. Mais ses 17 ans approchent et tout s’accélère : son ami d’enfance la demande en mariage, alors qu'un autre jeune homme fait chavirer son cœur. Et bientôt, Cate doit se rendre à l’évidence : malgré tous ses efforts, le danger se referme sur elle et ses sœurs comme un étau…
 
 
 
 
 
 Cate, Marina et Tess sont trois demoiselles, dans la fleur de l'âge pour Cate, avec un pli de suspension pour Maure et dans l'insouciance de l'âge en ce qui concerne Tess.  Mais la particularité de ces jeunes demoiselles qui en plus d'être sœur et orpheline de mère : Se sont des sorcières.
 
Vivant dans une époque qui a répudié les sorcières de la société et toutes femmes a qui ont pourraient donner une quelconque appartenance à ce milieu.  Cate n'a de cesse de vouloir protéger ses sœurs de la société depuis le décès inopiné de leur mère, en les cloisonnant dans leur habitation. Pas cool, la sœur.
Malheureusement pour Cate, plusieurs événements vont voir le jour simultanément.  Tout d'abord son père qui est plus qu'absent dans son rôle, va sur les bons conseils de sa voisine, faire engager une nounou pour ses filles, Elena, jeune sœur au couvent de "l'Ordre des sœurs".  Ensuite, l'amour d'enfance de Cate, va resurgir après quatre années à vivre loin de leur village et de la tyrannie des frères. 
Enfin, Cate, va recevoir une lettre d'une personne - gardons notre part de suspense - qui se dit être une amie de sa mère et va l'insuffler à retrouver un objet perdu, qui ne doit être mis entre les mains de personnes, d'autres qu'elle et serait une aide dans sa vie de sorcière.
 
Bon, ça c'est le côté rapido.  Il aura quand même fallu plus de 100 pages pour avoir un tel raisonnement.  L'auteur a eu du mal à mettre en place, un semblant d'intrigue et à capter mon attention. 
 Entre les discours incessants de Cate sur leurs conditions - oui, non, je ne peux pas,... - et la lenteur des actes, j'ai bien cru abandonner ma lecture au bout de 150 pages...
Je ne "regrette" pas d'avoir attendu, car une fois la mise en place faite, la prise de connaissance de cet objet, les héroïnes d'un soir, donne un nouveau sens à l'intrigue et pour le coup, je ne sais pas si je préférais leur moment d'inactivité car les évènements n'iront que crescendo : entre la découverte de semblables, d'espion au sein même de leur entourage, d'un amour qui n'en ai pas un, et de la découverte de l'Amour.  Et bien l'auteur est passé d'une coccinelle à une Ferrari. 
 
Pour ce qui est des personnages, et bien nous avons le trio des sœurs sorcières, pour qui on n'a pas vraiment d'informations, au début de l'histoire ce qui est assez frustrant, mais rejoins l'idée de base  : Je ne te connais pas, je ne me confie pas. Il faudra attendre la bonne moitié du roman pour ENFIN savoir qui est vraiment qui et son degré d'importance.
Cate, l'ainée de trilogie des sœurs sorcières.  Autant au début du roman son personnage m'a un peu exacerbé, autant vers la fin, j'ai vraiment apprécié celui-ci.  On assiste à l'évolution de Cate en tant qu'ainée, mais aussi en tant que femme - quand le cœur fait boum-boum, et bien il n'y a pas de remède, madame -  Je ne dirais pas que ça été un coup de cœur, mais la voir agir - enfin - comme il se doit, et de s'adapter à ses situations de vices, l'a rende humaine, bon on a quelque fois droits au retour de l'avant-Cate, mais on l'excuserait même tellement la nouvelle Cate est juste : So fun.  Epoque et situation oblige, donc mea culpa.
Maure, la seconde est le prototype même de la jeune demoiselle "tout le monde, il est beau, tout le monde il est gentille",  elle aurait pu vendre sa sœur, pour obtenir son degré d'importance au sein du trio.  Je n'ai pas adhéré au personnage, trop tête en l'air.  Enfin, la benjamine, Tess qui du haut de ses 12 ans a l'esprit le plus vif et le plus ouvert des trois, sans elle la trilogie n'aurait pas eu de sens. La sagesse incarnée.
 
Pour les personnages secondaires, nous avons : Le père absent dans son rôle, un petit passage ensuite plus rien, on ne sait pratiquement rien de lui.  Paul - l'ami d'enfance -, qui pense que son statut lui donne un droit sur Cate, ne le rende pas agréable du tout, j'étais contente quand il n'était pas là.  Finn, * rougis*, je ne peux pas vous décrire son degré d'importance : Suis redevenue une jeune demoiselle de 15 ans, grâce à lui. 
Elena, on l'a sent venir à des kilomètres, je n'ai pas accroché à son personnage de "nounou", j'ai eu quelques fois envie que Cate, lui colle une bonne petite claque. Mais, je n'aurais pas eu ce plaisir, quoi que...
Enfin, "les semblables", ces jeunes personnes qui mènent une vie, sans accro et qui sont en réalité : des sorcières !!! NON... Si.
 
Enfin, je  suis sortie de cette lecture plus que dubitative entre le démarrage compliqué et la fin accroche. Je me réserve un droit de lecture sur le tome 2... Car vous vous en doutez bien, la fin du tome 1 est juste trop frustrante.

 
 
 
 
Lue dans le cadre du challenge organisé par Nessa sur LivreAddict
 

http://booknlove.weebly.com/uploads/1/5/2/0/15207508/header_images/1386401538.jpg
1 mois = 1 consigne"

 


 






1 commentaire:

  1. Ce livre me tente vraiment ! Il faudrait que je le lise ^^
    ~Maya~

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite et votre message ... Fruit de la survit du blog :)